Saint-Nazaire, le 8 février 1934 : « A bas Paquet ! »

En réaction à la violente manifestation du 6 février 1934, le mouvement ouvrier nazairien appelle les habitants à descendre massivement dans la rue pour y défendre la République menacée. Cette manifestation populaire offre l’occasion aux travailleurs de conspuer Georges Paquet, le directeur des Ateliers et chantiers de la Loire. D’une pierre deux coups ? Pas vraiment… Lire la suite

Nantes, mai 1950 : Les « Neuf » contre la guerre d’Indochine

Le 12 mai 1950, des « combattants de la paix » bloquent un train militaire à Nantes et renversent sur les voies, un canon anti-DCA. Cette opération spectaculaire, menée par le PCF, a un but : montrer que la classe ouvrière refuse la guerre d’Indochine. C’est pourquoi des opérations similaires ont lieu à Roanne, à Saint-Brieuc ou encore Cannes-la Bocca. Lire la suite

Nantes, 1957 : contrôler, surveiller, réprimer

Dans la nuit du 22 novembre 1957, une vaste opération de police est menée à l’encontre des résidents algériens du foyer du quai Ernest-Renaud. Mobilisant les forces de police de la ville et une compagnie de CRS, elle se traduit par un bouclage et une rafle, témoignant d’une répression aveugle à l’encontre des travailleurs algériens en métropole durant cette « guerre sans nom », la guerre d’Algérie. Lire la suite