Le Centre d’histoire du travail en quelques mots

En 1980, quelques universitaires nantais et des syndicalistes, soutenus par les trois grandes confédérations syndicales ouvrières (CGT, CFDT et CGT-FO), ainsi qu’une quinzaine de mairies de Loire-Atlantique créent le Centre de documentation du mouvement ouvrier et du travail (CDMOT) à Nantes. Un documentaire audiovisuel réalisé à l’occasion du vingtième anniversaire retrace ce combat.

La structure est chargée de recueillir et de mettre en valeur les archives du monde du travail ouvrier et paysan de la Loire-Atlantique, et de doter le département d’une bibliothèque spécialisée en histoire sociale forte en 2015 de 18000 titres.

Le CDMOT a ouvert ses portes en 1981 dans un local de l’ancienne Bourse du travail de Nantes. En 1994, la mairie de Nantes lui a proposé de prendre place sur l’Ile de Nantes, dans un bâtiment liée à la construction navale nantaise. Le centre de documentation est alors devenu le Centre d’histoire du travail (CHT) .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s